Cuisine centrale intercommunale des Villes de Gennevilliers, Saint-Ouen et Villepinte
Espace privé
Se souvenir de moi
La haute technologie au service de la qualité et du goût.
À table !
Au menu dans votre ville...
  • › Menus scolaires
  • › Les menus à thème
  • › Petits déjeuners
Le Chef et vous...
  • › Les recettes du Chef
    • Entrées
    • Plats
    • Desserts
  • › Le lexique culinaire
Actualité
Fraich'attitude !
Le Syrec a participé à la Fraich'attitude (la fête des fruits et légumes ...
Vos rendez-vous
Mon métier au Syrec

Le rendez-vous "Mon Métier au Syrec" de tous les mois :Découvrez notre savoir-fai...
› lire la suite
Rapport d'activité 2016

Le rapport d'activité du Syrec de l'année 2016 est disponible en ligne !   &n...
› lire la suite
RECRUTEMENT EN COURS

  De nouvelles offres viennent d'être publiées. Vous pouvez les consulter dans no...
› lire la suite
Inscrivez-vous à notre newsletter :



Accueil Le Syrec L'histoire du Syrec

L'histoire du Syrec

 

 

Le Syndicat pour la restauration collective (Syrec) est le fruit de la mutualisation des moyens et des ambitions de trois villes d'Île de France, aux populations et aux structures assez équivalentes : Gennevilliers, Saint-Ouen et Villepinte.

 

À elles trois, ces villes représentent près de 120000 habitants, 35 écoles maternelles, 29 écoles élémentaires, 42 centres de loisirs, etc.

 

L'aventure débute en 2006 par une volonté conjointe des villes de Gennevilliers et de Saint-Ouen de moderniser leur service public de restauration collective. Commencent alors des travaux de réflexion pour aboutir à un projet de cuisine centrale ambitieux et innovant, qui réponde de manière pragmatique et qualitative à leurs besoins spécifiques. Une ambition commune se dessine au fil de ces travaux, à laquelle va venir adhérer la ville de Villepinte en 2009. Le Syrec était né, restait à le construire.

 

Le bâtiment de la nouvelle cuisine centrale intercommunale fut inauguré pour la rentrée scolaire de 2012. Une structure ultramoderne, capable de proposer un service de restauration collective de qualité aux trois villes partenaires.

 

Par la création du Syrec, ces villes ont souhaité favoriser l'accès des repas pour tous, assurer le respect des règles environnementales et sociales et ont eu la volonté de démontrer que le service public était à même de répondre à des exigences de qualité, de sécurité alimentaire, de choix de produits et de maîtrise des coûts.

 

Et si le Syrec est bien un projet collectif, il répond aux besoins des trois villes dans le respect des cultures et des spécificités de chacune. Finis les clichés de la « cantine » de nos parents : la restauration collective est aujourd'hui synonyme de service public et de modernité. Saveurs, plaisir, qualité et rigueur sont les maîtres mots de cette organisation nouvelle génération. Telles sont les missions que confère le Syrec à ses équipes auprès des convives.